À propos

Retraité depuis 3 ans, j’ai perdu mon permis de conduire depuis 6 mois, suite à une succession de petits excès de vitesse. À mon âge, il m’était impossible de repasser mon permis de conduire et je n’en avais pas l’envie, surtout que depuis l’obtention de mon permis il y a 40 ans de ça, beaucoup de choses ont changé ; et si c’est pour le repasser et le perdre à nouveau cela n’en vaut pas la peine.

À l’heure actuelle, les risques de perdre son permis ont considérablement augmentés avec l’apparition du permis à points en juillet 1992 et tous les nouveaux types de radars, les radars automatiques fixes, les radars tronçons et les radars mobiles ; il s’agit là d’un vrai jeu du chat et de la souris entre conducteurs et forces de l’ordre.

Le permis de conduire coûte plus de 1000 euros, un véritable investissement, et comme il est possible de le perdre en un claquement de doigts, j’ai préféré orienter mon choix vers l’achat d’une voiture sans permis. Je me suis donc tourné vers une citadine de chez AIXAM, et j’ai vraiment été étonné par le confort et la souplesse de conduite que procure une VSP.

Mon véhicule sans permis et le service que son utilisation m’apporte au quotidien est d’ailleurs très similaire à l’utilisation d’une voiture normale. Ma citadine Aixam est idéale pour parcourir de petits trajets, elle répond parfaitement à mes attentes et je n’ai maintenant plus aucun risque de perdre mon permis.

C’est pour toutes ces raisons que j’ai décidé de partager mon histoire avec vous et, je l’espère, pouvoir vous aider dans le choix de votre future voiture sans permis.